7 activités sans écrans à faire les jours de pluie

7 ACTIVITÉS SANS ÉCRANS À FAIRE LES JOURS DE PLUIE

Depuis aussi longtemps que je m’en souvienne, j’adore les joues de pluie. Le vent frais qui s’immisce sous la couverture… La mélodie harmonieuse des gouttes qui s’écrasent sur la toiture… Je ne sais pas pourquoi mais les orages se prêtent particulièrement aux rêveries.

Peut-être ressens-tu la même chose que moi. Ou alors, c’est un temps gris et une absence de Wi-Fi qui t’ont poussé à chercher des activités sans écrans à faire chez soi.

Dans un cas comme dans l’autre, tu es au bon endroit.

Avec l’omniprésence des écrans, il est facile d’oublier comment s’occuper sans bombarder son iris de lumière bleue. La situation est telle qu’il est de plus en plus difficile d’imaginer un monde sans télévision ou internet.

Plus d’une personne sur deux se rend aux toilettes avec son smartphone. Pour les adolescents, la situation est pire : 60 % d’entre eux refusent de mettre leur téléphone de côté même pour répondre à l’appel de la nature (source : 20minutes.fr). Forcément, au moment de s’occuper sans écrans, tu es perdu. Ou plutôt, nous sommes perdus.

Parce que tes plus beaux souvenirs peuvent s’écrire les jours pluvieux, découvre sept activités à faire chez soi quand il pleut des cordes.

1. S’adonner à la lecture

Sans surprise, cette activité d’intérieur figure en haut de ma liste.

Lire, c’est découvrir des réalités dont tu ne soupçonnes même pas l’existence. C’est ouvrir grand les yeux sur la beauté et se laisser séduire par sa complexité.

Au quotidien, ton environnement est relativement homogène. Tu ne t’en rends pas compte mais l’être humain a naturellement tendance à copiner avec des personnes qui lui ressemblent. Si tu prends quelques minutes pour regarder objectivement ton cercle relationnel, tu y verras des répétitions.

Niveau d’études, croyances religieuses, statut social, … Oses dire que tes proches n’ont pas des profils assez similaires.

Reçois les derniers articles de blog directement dans ta boîte mail

* indicates required

Avant que tu ne commences à te flageller, je t’arrête tout de suite : cela ne fait pas de toi une mauvaise personne ou un(e) snob. Le hic, c’est que si tu ne tiens pas compte de cet élément, tu t’isoleras inconsciemment dans une communauté de clones. Un lieu où tout le monde pense plus ou moins de la même façon et ne songe pas à remettre en question le statu quo.

Lire te permet d’éviter de tomber dans ce piège vicieux. Pour résumer ce phénomène, je citerais l’écrivain Serge Joncour :

« Lire, c’est voir le monde par mille regards. ».

Quand la pluie te confine entre quatre murs, évade-toi de ta prison au travers des pages d’un livre. À noter que l’ouvrage n’a pas à être « sérieux » pour accomplir son œuvre. J’ai appris bien plus sur l’Homme et la société dans des romans dits fantaisistes que des livres éducatifs. Et si tu n’as aucune idée de livres à bouquiner, je te recommande ces livres à dévorer les jours de pluie.

L’un d’entre d’eux te fera voyager entre le monde des Hommes et celui des dieux japonais. Le second te plongera dans la peau d’un homme dont la famille est pourchassée depuis des années par une entité mystérieuse. Et le troisième… Je te laisse le découvrir dans l’article susmentionné.

2. Jouer à des jeux de société

Loin d’être désuets, les jeux de société continuent d’avoir le vent en poupe. Dans mon quotidien de rédactrice web, je suis amené à rédiger des fiches produits les mettant en valeur. Peu de temps avant les fêtes de fin d’année, le besoin explose.

Je ne vais pas de faire l’affront de t’expliquer ce qu’est un jeu de société. Ou alors… Bon. Disons que c’est plus une piqûre de rappel qu’autre chose. Un jeu de société est un jeu qui se pratique à plusieurs. Dans sa forme la plus connue, il comprend un plateau, des pions et des dés mais ce n’est pas une obligation.

L’un des jeux de société les plus connus est le Monopoly. Personnellement, je l’adore. En plus d’être très amusant, c’est un cours magistral sur la gestion financière. Dans son Guide pour investir, Robert Kiyosaki en vante les mérites à juste titre. Et si vous croyez que ce sont des paroles en l’air, il est temps de revoir votre position.

7 activités sans écrans à faire les jours de pluie - les bienfaits du jeu Monopoly

Dans un article paru sur debt.com, des chercheurs ont listé 10 choses que jouer au Monopoly enseigne à vos enfants sur l’argent. Toujours en se basant sur ce jeu de plateau, Adam Caroll a tiré une leçon capitale à l’heure de l’e-banking. Dans son TED talk, il explique l’unique raison pour laquelle l’endettement croit avec l’accès aux services bancaires et pourquoi Apple rétrocède chaque année 32,5 millions de dollars pour des achats d’application.

Et oui, au cas où tu te poserais la question, toutes ces découvertes existentielles ont été faites à partir de jeux de société. Tu risques d’en apprendre beaucoup sur toi-même en jouant au Ludo ou au Monopoly.

3. Appeler un(e) ami(e)

Et si tu profitais de ce temps libre pour renouer avec un(e) ami(e) longtemps oublié(e) ?

Les jours de pluie invitent à passer en mode « farniente ». Entre les orages et le fait de devoir rester confiné, c’est le moment de recontacter quelqu’un qui t’est cher.

Prends quelques minutes pour consulter ton répertoire. Cet ancien camarade avec lequel tu avais l’habitude de faire les 400 coups… Cet(te) cousin(e) qui t’a soutenu(e) pendant une période très difficile… À n’en point douter, tu as des personnes que tu apprécies mais avec lesquels tu n’as pas le temps de converser.

Ce n’est pas de ta faute. Avec le rush du quotidien, il peut être facile de négliger ceux qui comptent vraiment. Les jours de pluie sont une excellente occasion de réaliser ces choses essentielles mais souvent relayées en arrière-plan.

Si tu n’es pas d’humeur à discuter, il y a une personne à qui tu devrais accorder toute ton attention : toi.

Si tu ne devais parler qu'à une seule personne, ce serait... - pin it!

Abandon, rejet, traumatismes, … Plus d’une fois, tu as été soumis à rude épreuve. Et très souvent, tu n’as pas pris le temps de panser tes plaies. Profites de cet orage pour t’écrire une lettre et faire ton deuil. Autorise-toi à laisser aller de ce passé qui ne te sert plus. Peut-être que cette tempête était un signe du destin pour t’aider à clore un chapitre.

4. Se livrer à des jeux de réflexion

Plus jeune, j’adorais jouer aux mots fléchés.

Ma tante avait l’habitude d’acheter des magazines dédiés dans les kiosques Messapresse. Dans son dos, je piquais ses mots fléchés et j’essayais de compléter toutes les grilles. Du haut de mes 10-12 ans, je transpirais. Sincèrement, j’ai sué sang et eau face à ces feuilles papier. Plus d’une fois, j’ai dû ouvrir le dictionnaire Larousse pour me sortir d’un mauvais pas.

Et je ne regrette pas ces escapades littéraires.

Jouer à des jeux de réflexion pendant la pluie - que faire quand il pleut

Plus qu’une simple activité ludique, les jeux fléchés permettent d’étoffer le vocabulaire et d’évacuer le stress. Ce n’est pas moi qui le dit. C’est un article paru sur le site web jeux-pedagogiques.com.  Aujourd’hui, je suis convaincu que mon amour des mots a partiellement pris naissance dans ces grilles de mots fléchés.

Bien évidemment, ce n’est pas le seul jeu de réflexion grâce auquel tu peux chasser l’ennui. Sudoku, énigmes, puzzles, … Toute activité qui peut stimuler ta matière grise est la bienvenue.

Dans la même veine, tu peux aussi taper les cartes en solitaire ou avec des amis. Vois cette journée grise comme une opportunité d’affiner tes compétences au solitaire ou au cochon gratté.

5. Passer du temps de qualité avec tes enfants

Ou d’autres membres de ta famille.

L’important est d’accorder ton attention indivisible à ceux qui partagent ton toit. Et attention… De le faire sans regarder un écran.

Avant de continuer, je me dois d’être honnête : j’ai vécu et pris soin d’enfants depuis mon adolescence mais je ne suis pas parent.

Ces dernières années, j’ai observé un phénomène qui m’attriste au plus haut : l’éducation parentale à la lumière bleue. C’est quand au restaurant, papa et maman sont sur leurs téléphones et les enfants sur la tablette. C’est quand un garçonnet ou une fillette se rue sur une console/télévision dès son retour de l’école.

Pourquoi les jours de pluie rendent les familles heureuses - pin it!

C’est fou mais Tecno, Apple, Samsung, etc. passent plus de temps avec des enfants que les parents de ces derniers. Selon l’American Academy of Child & Adolescent Psychiatry,aux États-Unis, les enfants âgés de 8 à 18 ans passent entre 4-6 heures par jour face aux écrans.

Et c’est triste.

De plus, cet usage excessif des écrans a des conséquences désastreuses sur la santé. En plus de détruire les relations familiales, cette consommation excessive s’avère désastreuse pour les plus jeunes :

  • des problèmes d’adaptation sociale ;
  • des soucis éducationnels ;
  • une plus grande tendance à l’obésité ;
  • des soucis de sommeil ;
  • une tendance à la violence.

Pour plus de détails, je t’invite à lire cet article de verywellfamily.com.

6. Utiliser tes petites mains

Dessin, bricolage, couture, cuisine, … C’est le moment de mettre à l’épreuve ta dextérité. Je ne vais pas m’étaler sur ce sujet pour deux raisons :

  • j’ai horreur des activités physiques/manuelles – oui, je suis une grosse flemmarde 😉 ;
  • à cause de la raison n°1, je n’ai pas d’expérience à partager.

Du coup, je n’ai d’autre choix que de passer au septième et dernier point : ne rien faire.

7. Te la couler douce

Il pleut.

Les gouttes de pluie qui rebondissent sur le toit ressemblent à s’y méprendre. Les courants d’air frais te poussent à te glisser sous la couette. Il est temps de répondre à l’appel de Morphée…

Que faire les jours de pluie - dormir

Tu n’es pas obligé de faire quoi que ce soit. Tu as le droit d’avoir le même nombre d’heures de sommeil qu’un paresseux. De te laisser choir dans un édredon moelleux.

Tous les signaux sont au vert. Allonge-toi et dors.

Et toi, que fais-tu quand il pleut des cordes ?

Partages ton expérience en commentaires et surtout, SURTOUT, abonne-toi à la newsletter pour être informé de la sortie des prochains articles.

2 commentaires

  1. Cet article est magnifique ! Merci pour ce partage. Pour moi la pluie est surtout propice à la réflexion. Lorsqu’il pleut, je me laisse porter par mon imagination et je me visualise en trai d’atteindre mes objectifs. C’est dans ces moments que me viennent mes plus belles idées.

    1. Merci du partage, Ndiemette. C’est vrai que la pluie stimule la créativité. Parfois, c’est même l’élément qui déclenche une réaction en chaîne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.