Vivre aux Philippines en tant que Camerounais / Africain

[VIDEO] UN MOIS À MANILLE | EST-CE QUE ÇA VAUT LE COUP DE QUITTER LE CAMEROUN POUR LES PHILIPPINES ?

Ça fait déjà un mois que j’habite à Manille, la capitale des Philippines.

En 30 jours, certaines choses n’ont pas échappé à mon regard d’aigle. Quelques-unes sont positives, d’autres sont négatives. Et toutes impacteront fortement votre expérience de vie aux Philippines.

Très cher clan, est-ce que ça vaut vraiment le coup de quitter le Cameroun pour les Philippines ?

Je vous réponds sans filtres.

La vidéo dont est tiré l’article

De façon globale, je suis plus qu’heureuse d’avoir mis les pieds aux Philippines. Ça vraiment, disons-le d’entrée de jeu. Il y a des plus, il y a des moins. Mais de façon globale, je ne regrette pas ma décision.

Maintenant, ce n’est pas La la land non plus. Comme dans toute ville, il y a des challenges dont il faut tenir compte.

Voici ce qu’on va faire.

Je vais découper cette vidéo en deux parties. Dans la première partie, je vais vous présenter les pros de la vie à Manille. Dans la seconde section, on va un peu parler des côtés moins sexy.

Chaud bouillant ? Allons-y.

Pourquoi vous allez adorer les Philippines 😍

Déjà, venir aux Philippines et y rester est incroyablement facile.

Les Camerounais et les ressortissants de 156 autres pays peuvent prendre un visa touristique à l’arrivée aux Philippines. J’insiste bien sur « touristique ». Ce visa ne donne pas le droit de travailler sur le sol philippin.

C’est vraiment super facile.

Vous avez juste besoin d’un billet d’avion aller-retour, d’une réservation de logement et d’un passeport valide au moins six mois après votre date de sortie.

Il n’est pas nécessaire d’avoir une lettre d’invitation, un sponsor ou autre.

Je le dis avec certitude car je suis moi-même entré sur le sol philippin sans tout ça et personne ne m’a dérangé.

J’ai écrit un article très complet sur la procédure à suivre pour obtenir le visa philippin en tant qu’Africain sans aide extérieure.

J’y parle de tout. Les compagnies aériennes à prendre, les questions posées par les agents d’immigration, comment faire si vous voulez rester plus de 30 jours… Rien qu’avec cet article, vous pouvez vous-même organiser votre séjour en toute sérénité.

Je vous mets le lien de l’article dans la description.

Pourquoi vous allez adorer les Philippines en tant qu'Africain - pin it !

Si YouTube continue de me refuser les liens cliquables, vous allez devoir copier-coller l’URL dans votre navigateur.

Mais bon, où est-ce que j’en étais ?

Ah… l’immigration philippine. Vous prenez le visa touristique à l’arrivée. Après vous pouvez faire des extensions et rester sur le territoire pendant trois ans sans avoir à ressortir. Vous devrez juste remplir un formulaire et payer des frais. Mais ils ne demandent aucun justificatif.

Là encore, j’ai tout dit dans l’article dont le lien est en description. Vraiment, allez le lire.

Maintenant, pour parler de la vie aux Philippines en elle-même, le premier gros point positif, ce sont les infrastructures.

Manille, du moins mon quartier, est top.

En termes de niveau, c’est comme une métropole américaine. Les routes sont nickels – je vous assure, vous pouvez manger par terre. Il y a des policiers absolument partout, donc en termes de sécurité, c’est imbattable.

Il y a aussi toutes les marques mass-market et de luxe dont vous pouvez rêver. Lacoste, Dior, Guess, Gucci, Zara, McDonalds, Starbucks, PizzaHut, Rollex, H&M, Mercedes-Benz, Ferrari… Si vous aimez le shopping, vous serez sur un petit nuage.

Concernant le confort de vie, je n’ai rien de négatif à dire. Absolument rien.

Et je vous ai déjà parlé de la vitesse internet dans la vidéo où j’expliquais pourquoi j’ai quitté le Cameroun. Mais au cas où, je vous remets cette image qui résume parfaitement l’écart en termes de débit.

Différence de débit internet entre Manille (Philippines) et Yaoundé (Cameroun)

Donc si vous aspirez à vivre confortablement, Manille vous tend les bras. Et le plus incroyable, c’est que vous avez tout ça à un rapport qualité/prix époustouflant.

Là, il faut que je fasse une précision.

Manille n’est pas moins chère. Ce n’est pas ce que j’ai dit. Ce n’est pas une ville où vous pouvez vous en sortir avec 200, 300 ou 400 000 francs CFA par mois. Ou du moins, ce sera difficile.

Ce que j’ai dit, c’est qu’au vu des prestations, le prix est intéressant, notamment les loyers dans les immeubles résidentiels hauts de gamme.

Je prévois de faire une vidéo sur le budget pour vivre à Manille pendant un mois. Dedans, je vais tout détailler. Le loyer, le transport, les frais liés aux extensions de visa… Du coup, question finances, pour l’instant, je laisse un peu planer le mystère.

En revanche, ce que je peux vous dire, c’est que les Philippins sont très gentils et extrêmement polis.

Depuis que je suis là, je n’ai pas entendu une personne hausser la voix ou vu des engueulades dans les espaces publics. Et nom de Dieu, ça me change 😮‍💨.

Les avantages de vivre aux Philippines en tant qu'Africain

Une autre chose qui me plaît aussi beaucoup, c’est le climat.

C’est vrai qu’il est assez difficile de juger vu que ça ne fait qu’un mois. Mais en tout cas, j’ai adoré mai. Il faisait suffisamment chaud pour nager même la nuit et tout ça sans que le soleil ne brûle.

Le climat… Nickel !

Depuis le début de juin, il s’est mis à pleuvoir. Ce ne sont pas de gros orages. Il pleut un peu et puis, c’est fini. En plus, il ne fait même pas froid.

Jusqu’à présent, je suis fan du climat de Manille. Et ce n’est pas la seule chose qui me plaît dans la capitale des Philippines.

Si je suis parti du Cameroun, c’est en grande partie parce que je m’ennuyais mordicus. Depuis que je suis à Manille, mon emploi du temps est surchargé.

J’ai constamment quelque chose à faire.

Il y a des musées, des galeries, des expositions, des concerts, des meet ups… Oh, et la nourriture… Manille a une pléthore de restaurants locaux comme internationaux.

Cinq raisons de s'installer à Manille, aux Philippines, en tant qu'Africain - pin it !

Et si la nourriture ne suffit plus à vous faire voyager, il y a constamment des vols low-cost vers les autres îles de l’archipel et vers d’autres pays d’Asie. Et je parle de billets d’avion à 30 000 francs CFA ou à 50-80 000 francs pour les aller-retours vers d’autres pays.

Manille va nourrir votre soif d’exploration.

Vraiment, si vous êtes du genre à bouger sur un coup de tête, vous aimerez sans doute les Philippines.

Maintenant, il y a aussi des côtés qui me plaisent moins. Mais ils ne sont pas nombreux. À vrai dire, il n’y en a que deux.

Les côtés sombres de Manille 😵

Ce qui va vous hérisser le poil, ce sont les transports.

Certes, vous avez beaucoup d’options mais ça reste assez pénible.

Le moyen de transport le moins cher, ce sont les jeepneys. Ce sont des anciens bus scolaires américains qui ont été thunés par leurs proprios. Leur prix ne bouge pas. C’est 13 pesos, soit environ 130 francs CFA, si j’ai bonne mémoire. Et ils suivent une ligne fixe.

En fait, ce sont les cargos que vous prenez pour aller à Soa mais avec un design différent.

Si vous n’avez pas envie de prendre les jeepneys, il y a aussi ces véhicules dont je ne connais pas le nom et des sortes de minibus pour lesquels je n’ai pas de photos.

2- Les inconvénients à vivre à Manille - le transport est difficile

À part ça, vous avez aussi le métro avec le MRT et le LRT.

Mais la plupart du temps, personnellement, je me déplace avec Grab ou avec Joyride.

Grab, c’est Yango mais aux Philippines. Joyride, c’est Yango mais avec des motos au lieu de voitures.

C’est plus cher que les transports publics mais c’est plus simple quand on ne connaît pas la ville. Surtout, que malheureusement, Google Maps a tendance à mentir sur les lignes de bus en activité à Manille.

Le souci, c’est que forcément, Grab et Joyride coûtent plus cher. Par exemple, pour une distance de 20 minutes, ce sera 130 francs CFA avec une Jeepney, 650 francs avec Joyride et jusqu’à 2400 francs avec Grab.

Au-delà de la facture qui peut très vite devenir salée, sachez aussi que votre patience sera mise à rude épreuve.

Pendant les heures de pointe, les rues de Manille sont saturées.

J’ai déjà attendu 30 minutes pour trouver un véhicule. Parfois même, j’abandonne et je marche jusqu’à une station de métro puis je rentre avec le MRT.

Donc, soyez prévenus.

Le côté sombre de Manille, la capitale des Philippines - pin it !

Manille aux heures de pointe… il faut être patient et ne peut pas avoir peur de marcher.

Mais pour moi, le plus gros inconvénient de Manille, c’est le prix de la « vraie » nourriture.

Il y a des fast-foods partout.

Bien sûr, on a les mythiques KFC, McDo, PizzaHut mais aussi de la restauration rapide asiatique comme Chowking ou Mang Inasaal. Et bien sûr, il y a Jolibee, un fast-food philippin qui a des enseignes absolument partout.

En plus de tous ces restaurants, il y a aussi beaucoup de petits stands qui font des trucs à grignoter. Il y a aussi des repas prêts dans les convenience stores telles que Lawson ou 7/11.

Même dans les supermarchés, vous allez trouver les repas réfrigérés, les soupes en boîte, etc. à des prix qui m’ont épaté.

Et vraiment, ce n’est pas cher. Une fois, je suis partie à Jolibee pour tester et j’ai acheté les plats ci-dessous à un tarif assez bas dont je ne me rappelle plus.

Une autre fois, j’ai vu un repas tout fait, cinq portions, avec de la viande à un peu moins de 1,500 francs.

Le truc, c’est que je ne mange pas de fast-foods, de plats surgelés et reste très loin des produits ultra transformés.

Pourquoi ça ? Parce que ce n’est pas de la nourriture. Les pizzas, les donuts, etc. ont zéro valeur nutritionnelle réelle et un maximum de gras, de sel, de sucres et d’arômes artificiels.

Du coup, j’achète des ingrédients frais et je prépare.

Et là, et là… c’est un cauchemar financier, surtout quand vous voulez des fruits.

Par exemple, les bananes que vous voyez à l’écran m’ont coûté 2,800 francs CFA. Je rappelle que les Philippines sont un pays tropical et qu’ils sont le deuxième producteur mondial de bananes.

Le prix exorbitant des bananes à Manille - les inconvénients de vivre aux Philippines

Si vous voulez acheter de la vraie nourriture, vous allez payer plus qu’avec ces produits ultra transformés.

Idem pour la restauration.

Les fast-foods sont bons marchés. Mais les vrais restaurants, ceux où vous avez un vrai plat préparé par un vrai chef, il faut compter au moins 10 000 à 20 000 par tête en fonction de l’établissement.

En fait, je trouve que l’alimentation à Manille est le reflet du style de vie qu’il est possible d’y avoir.

Vous pouvez y vivre extrêmement bien. Avec des appartements prémiums, des voitures magnifiques, les meilleures marques de luxe. Mais ça, c’est si vous avez des revenus élevés.

Et je ne parle de 400 000, 600 000 ou 700 000 francs CFA par mois. Avec ces salaires, vous allez regarder les vitrines de Dior de loin et vous ne pourrez sans doute pas visiter une île par mois.

Manille, du moins la zone de Manille où je suis, est superbe. Et comme je l’ai dit, pour la valeur obtenue, c’est de loin le meilleur rapport qualité/prix que j’ai vu.

Mais, et j’insiste dessus, Manille n’est pas une ville moins chère par rapport aux standards africains. Pas du tout.

Est-ce que ça vaut le coup de vivre aux Philippines ?

Si vous avez des revenus mensuels supérieurs à 700 000 francs par mois, oui. Je dirais aussi oui si, comme dans mon cas, vous avez un employeur qui prend en charge vos dépenses sur place.

Mais si vous n’êtes pas dans l’une de ces situations, je ne pense pas que vous pourrez pleinement expérimenter les avantages de Manille.

Ça ne veut pas dire que vous allez mal vivre mais ce sera risqué. Et si vous êtes venu en tant que touriste pour trouver le travail surplace, vous risquez même de finir sans argent et de devoir rentrer en catastrophe.

Maintenant, c’est mon avis. Et je ne suis ici que depuis un mois. Du coup… si une personne vivant à Manille depuis longtemps a quelque chose à rajouter, les commentaires sont ouverts. Et si vous avez des questions ou souhaitez que j’aborde certains points sur les Philippines, faites-le moi savoir.

Sur ce, je vous laisse.

N’oubliez pas de liker la vidéo et de vous abonner à la chaîne.

À la prochaine !

Est-ce que ça vaut le coup de quitter l'Afrique pour les Philippines - pin it !

Laisser un commentaire