5 livres qui te tiendront chaud pendant les pluies

5 LIVRES QUI TE TIENDRONT CHAUD PENDANT LES PLUIES

Depuis environ une semaine, le ciel de Yaoundé a dévoilé un visage que l’on ne lui connaissait plus. Sombre… La mine blafarde… C’est à peine s’il daigne encore les rayons de l’astre solaire réchauffer nos corps. Pauvres Homo sapiens de notre état, nous n’avons d’autre choix de nous blottir dans les draps.

Cher lecteur, tu l’auras compris. Sous les tropiques, la mi-mars marque le début de la saison des pluies.

Le vent se rafraîchit, le tonnerre gronde au loin et de temps en temps, un épais nuage de pluie s’abat sur la cite capitale de Yaoundé. En pareilles circonstances, existe-t-il meilleure activité que la lecture ?

Si tu as cliqué sur ce lien, c’est forcément que tu es un rat de bibliothèque qui s’assume. Existe-t-il odeur plus enivrante que celle qui émane d’un romand dont on tourne les pages ? À chaque mouvement de poignet tu trépignes, sursautes, ris, pleure, trembles, t’impatientes…

Cher lecteur, j’ai bien conscience que mon phrasé n’est pas ce qui t’a attiré sur cette page. Tu aimes lire. C’est un fait. Tu peines à trouver des ouvrages qui te stimulent. C’est un autre fait. Sans te perdre une minute de plus, je te révèle cinq romans qui m’ont séduit dès la première ligne.   

Les noces de la renarde de Floriane Soulas

J’ouvre le bal avec Les noces de la renarde de Floriane Soulas. De tous les ouvrages listés dans cette liste, c’est de loin le plus poétique. Attention, il n’est pas question de rimes rococos ou de flagorneries stylistiques. En des termes simples, Floriane Soulas raconte une histoire où mythes japonais et vie moderne s’entrelacent.

les noces de la renarde - 5 livres qui te tiendront chaud pendant la saison des pluies

Tout commence en 1467 dans la province d’Izumi au Japon. Assise sur un rocher, les pieds nus sur la mousse humide, Hikari inspire l’air de la brume en passant la main dans ses longs cheveux de soie. Gracile, majestueuse, la demoiselle a tout d’une déesse. Et pour cause…

Hikari est un yogaï, un dieu japonais, mi-femme, mi-renarde, qui règne sur ces bois.

En 2016, dans la métropole agitée de Tokyo, Mina est une élève studieuse quoique discrète. Lors d’une sortie scolaire dans un temple bouddhiste, sa route croise celle d’un feu follet muni d’une queue de renard…

Entre ces deux femmes, plus de cinq siècles de différence. Pourtant, très loin des apparences, elles se rapprochent, s’entremêlent et voir leurs destins se nouer.

Magnifiquement écrit, Les noces de la renarde est emplie d’une douceur mélancolique presque palpable. L’intrigue est entraînante et loin d’être simpliste. Au fil des pages, tu prendras autant plaisir à vivre dans le monde des yogaïs que dans celui des humains.

Cher lecteur, je m’arrête ici au risque de trop t’en dire. Cependant, si tu cherches un roman pour échapper à la grisaille qui t’environne, Les noces de la renarde est exactement ce qu’il te faut.

Une cosmologie de monstres de Shaun Hamill

Puisque nous sommes dans le monde imaginaire, autant enchaîner avec Une cosmologie de monstres de Shaun Hamill.

Jeune étudiant brillant mais sans le sou, Harry Turner apprécie les univers angoissants de Lovecraft, les sorties entre amis et surtout le sourire enjôleur de Margaret, la demoiselle qui travaille à la bibliothèque du coin. Attiré par le fantastique, il dévore avec passion les romans d’horreur et n’est jamais opposé à une visite de maison hantée.

Seulement voilà… Harry se rendra vite compte que la limite entre la réalité et le surnaturel est plus mince qu’il n’y paraît. Au détour d’un miroir, il apercevra une créature immense, semblable à un loup encapuchonné. De ses grands yeux jaunes, la créature le fixe et disparaît dès qu’il cligne des paupières.

Tout le long de sa vie, Harry apercevra cette bête silencieuse mais omniprésente. Sans jamais s’avancer, elle l’observe, elle l’épie, elle murmure à sa fenêtre, elle le hante – littéralement. Est-ce le fruit de son imagination ou est-elle réelle ? Pire encore…

Avant lui, sa mère a dessiné les contours de la créature sur des feuilles de papier blanches avant de finir dans un axile. Après lui, son fils, Noah, fera la rencontre du monstre-loup et l’invitera à entrer, marquant le début d’une histoire où rancœurs, haine et espoir ne font qu’un.

À lire aussi : top 05 des livres que tout entrepreneur devrait lire

Depuis plusieurs décennies, cette créature cauchemardesque poursuit cette famille. L’invitation de Noah sera-t-elle la fin de leurs ennuis ou le début de quelque chose de pire ?  

Il y’a des livres qui nous surprennent. Une cosmologie de montres en fait partie. Ni la lecture du résumé, ni la couverture de l’ouvrage, ni même le titre ne m’avait séduit. Et pourtant, dès la première ligne, je suis tombée amoureuse des textes de Shaun Hamill. Je te mets au défi de ne pas en faire autant.

Mémoires d’outre-mort de Christopher Bruehlman

Joey Peacock est un pré-adolescent qui prend plaisir à flâner dans les rues de New-York. Le regard franc. Le pas assuré. Des paroles mielleuses pleines la bouche. Joe Peacock est comme tous les ados de son âge.

Seulement, à la différence de ses comparses, Joe Peacock va dans les clubs branchés de la cité, boit et séduit des femmes au corps de mannequin. Pour profiter au maximum de la vie, il sort beaucoup la nuit. À vrai dire, il ne sort que la nuit.

En dépit de son visage poupin, Joe Peacock est un vampire vieux de plusieurs décennies.

Le jour, il se cache des rayons solaires en se terrant dans les égouts de New-York. La nuit tombée, il sort chasser avant de rentrer dans son cercueil. Bien évidemment, Joey ne vit pas seul. Qui donc à propager ces rumeurs selon lesquelles les vampires sont des misanthropes ne vivant que dans des châteaux délabrés hissés sur les collines ? Dans Mémoires d’outre-mort, Joey Peacock partage son quotidien avec Margaret, Cvetko, et une clique d’autres vampires.

Et puis, un jour, il fait la rencontre d’enfants vampiriques. Quelle abomination ! Dans l’univers des morts, transformer des bambins est inacceptable. Qui donc a osé commettre un tel crime ? De fil en aiguille, Joe Peacock cherche la vérité, quitte à s’enfoncer dans des ténèbres insondables…

Mémoires d’outre-mort de Christopher Bruehlman est un ouvrage naviguant dans le monde des vampires avec une maturité rafraîchissante. Très loin de la mièvrerie des soap opéras tels que Twilight, l’auteur exploite habilement l’immortalité de ces êtres mythiques.

L’asile pour jeunes filles rebelles d’Émilie Autumn

Quand Émilie essaie de s’ôter la vie, elle échoue sans surprise dans l’une des geôles chambres d’un institut psychiatrique. Elle a sauté d’un balcon. Elle est sujette à des hallucinations auditives et visuelles. Elle a un long passé de troubles mentaux bipolaires. Est-ce vraiment surprenant qu’elle se retrouve dans une telle situation ?  

Alors qu’elle n’a que 27 ans, sa liberté individuelle est réduite à néant. Désormais, son quotidien danse au rythme des médicaments et sa garde-robe se réduit à une chemise blanche. Et un jour, elle trouve une note laissée des siècles plus tôt par Emily (avec un « y »).

Orpheline sous l’ère victorienne, cette dernière s’est elle-même retrouvée dans cette institution. Comme Émilie, elle possédait l’oreille absolue. Comme Émilie, elle était dotée d’une crinière de feu et d’un tempérament bien affirmé. Comme Émilie, sa vie a basculé le jour où elle franchît les portes de cet établissement correctionnel.

Dans cet article : 3 livres + 1 chaîne YouTube qui ont illuminé l’année 2020

Au fur et à mesure qu’elle découvre les notes d’Emily, Émilie se rend compte qu’elles sont plus proches qu’elle ne le pense.

L’asile pour jeunes filles rebelles d’Émilie Autumn est un roman dont il est difficile de décrocher avant d’avoir le fin mot de l’histoire. Naviguant entre deux époques, le livre mêle fantastique, évasions de l’esprit et réalité avec une fluidité déconcertante.

La voleuse de livres de Markus Zusak

La seconde guerre mondiale n’a pas été tendre avec Liesel Meninger. Alors qu’elle n’a que 12 ans, elle voit son petit frère mourir de froid dans un train. Pour la protéger, sa mère la laisse chez les Hubermann, de parfaits inconnus et ne reviendra jamais. Pour couronner le tout, Liesel Meninger est juive au beau milieu d’une Allemagne nazie. 

Liesel n’est qu’une enfant. Elle ne comprend pas ce qui lui arrive mais n’est pas disposée à baisser les bras. Ce combat qu’elle ne comprend pas lui a tout pris. Bien ! Ce n’est pas une raison de baisser les bras. Elle reconstruira tout à zéro.

La voleuse de livres de Markus Zusak n’est pas un ouvrage relatant les gestes héroïques des résistants pendant la 2nde guerre mondiale. C’est l’histoire d’une famille Allemande, M. Hubermann, Me Hubermann et leur fille adoptive Liesel Hubermann qui essaient de croquer la vie à pleine dents malgré des temps difficiles.

Il m’est très difficile de donner plus de détails sur La voleuse de livres au risque d’en dire trop. Cependant, je ne peux que de recommander de lui donner une chance. Après tout, quand la mort te raconte une histoire, tu as tout intérêt à l’écouter…

Quels livres pour passer le temps ?

En-dehors de ces livres, j’avais pensé à d’autres suggestions. Finalement, je les ai retirés parce qu’autrement, l’article aurait été sans fin. Et ensuite, je suis revenue à la charge…

Et aussi… Le top 5 de la littérature érotique

Néanmoins, pour éviter de rallonger inutilement le texte, je vais me contenter d’une – très – courte liste à puces et de laisser faire quelques recherches sur le sujet :  

  • Une affaire de famille d’Hirokazu Kore-Eda ;
  • 10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrange d’Elik Shafak ;
  • Rien ne t’efface de Michel Bussi.

Pour cet article, j’ai tenu à ne lister que des auteurs modernes. C’est pourquoi tu ne verras ni Léopold Sedar Senghor, ni Mongo Béti, ni George S. Clason, ni Georges Orwell, ni Gabriel Garcia Marquez, ni Paulo Coelho, etc. Même si j’apprécie beaucoup leurs écrits, il existe de nombreux auteurs modernes dont la plume est tout simplement exquise.

Cher lecteur, as-tu des ouvrages à me recommander ? Si oui, n’hésites pas à m’en faire part dans les commentaires et surtout, surtout, abonnes-toi au blog !

Une réflexion sur “5 LIVRES QUI TE TIENDRONT CHAUD PENDANT LES PLUIES

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s