est-il réellement utile de participer à une conférence

EST-IL RÉELLEMENT UTILE DE PARTICIPER À DES CONFÉRENCES ?

Cher lecteur, as-tu remarqué que mon rythme de publication est revenu à la normale ? C’est la résultante d’un ménage de printemps que j’ai effectué dans mon emploi de temps. Eh oui… De temps en temps, il est nécessaire de se détacher de certaines choses (physiques ou immatérielles). Toutefois, ce n’est pas le sujet du jour.

Tu l’as sans doute deviné au H1. Aujourd’hui, nous allons examiner les tenants et aboutissants des conférences.

Devenues très tendances ces dernières années, ces réunions formelles sont-elles une simple mode ou sont-elles réellement utiles ? Dans cet article, je vais brosser un tableau détaillé de cet événement professionnel.

Qu’est-ce qu’une conférence ?

Non, tu ne rêves pas. J’ai l’audace de te demander de te poser cette question. Les conférences, tout le monde sait de quoi il s’agit mais très peu peuvent les définir. Pour élucider ce mystère, j’ai fait appel à une entité omnisciente : Google. Qui mieux que le moteur de recherche aux 2,291 milliards d’utilisateurs mensuels pour éclaircir ma lanterne.

Dès que j’ai cliqué sur la petite loupe, le moteur de recherche a dévoilé deux résultats pour le moins intéressants. En tête de gondole, apparaissent les descriptions des Dictionnaires Le Petit Robert. Selon ces érudits, une conférence peut être décrite comme une « assemblée de personnes discutant d’un sujet important » ou « un discours en public sur un sujet donné ».

Malgré quelques légères dissemblances, deux éléments ressortent de façon proéminente. Pour qu’on puisse parler de conférences, il est nécessaire de :

  • Réunir un public qui échange de façon synchrone ;
  • Discuter d’un thème bien défini.

Ainsi, ce billet sur les 10 astuces pour être productif et non occupé ne peut être considéré comme une conférence car il n’y a pas de communication en temps réel. En parallèle, une conversation légère n’est pas une conférence car il n’y a pas de thématique délimitée. Chats, travail, santé, … Si tous les sujets sont à l’ordre du jour, ce n’est pas une conférence.

L’objectif d’une conférence est de favoriser une émulsion intellectuelle. Entends par là qu’elle a vocation à favoriser les échanges, à transmettre des informations pertinentes et à co-créer dans une thématique précise. En dépit de son apparente banalité, une conférence peut être un puissant outil entre les mains de celui qui sait l’utiliser. Sceptique ? Tu seras surpris d’apprendre que cette stratégie tombe d’excellents résultats depuis la nuit des temps.

À quand remonte les premières conférences ?

Bien avant que les salles de conférence ne voient le jour, l’Homme avait pris l’habitude de solliciter ses pairs pour se tirer du pétrin.

Au VIIIe siècle, les « kaya maghan » (rois de l’or) réunissaient régulièrement leurs conseillers pour débattre de l’avenir de l’empire Wagadu (actuel Ghana). Comme eux, les Mansas (seigneurs du Mali), Sarakollé Mohamed Touré (dirigeant de l’empire Songhaï au XVe siècle) et des milliers d’autres souverains organisent régulièrement des conférences. Outre les nobles et les conseillers, il n’était pas rare de voir des représentants des autres classes sociales à la table des pourparlers.

Ce mode de fonctionnement n’était pas l’apanage des royaumes africains. Aux quatre coins du monde et ce depuis la nuit des temps, l’Homo sapiens s’est appuyé sur la réflexion de ses pairs pour progresser.

Cependant, c’est vers la fin du XXe siècle que la conférence prend le visage qu’on lui connaît aujourd’hui. Amphithéâtre, tableau noir, diapositive, … Si tu fais un bond deux siècles plus tôt, tu ne seras sûrement pas dépaysé.

Avec l’émergence d’internet, le public a assisté à l’apparition des webinaires, ces séminaires virtuels qui affranchissent les participants des barrières géographiques. Dans un article, j’avais évoqué l’un des grands débats politiques qui avaient fait les choux gras du coronavirus. Politiciens, professeurs en arts littéraires, homme lambda, … Tout le monde y était de sa participation. Si tu ne vois pas de quoi je parle, il est vraiment temps de relire ce bilan de l’année 2020.

Ceci dit, même si les nombreuses conférences organisées autour du sujet mystère m’ont donné le sourire, je suis tenue de reconnaître que tout cela a été possible grâce aux progrès de la science. Sans certains logiciels extrêmement bien pensés, le coronavirus aurait marqué la fin de toutes formes d’échanges humains.

Quels logiciels pour réaliser une conférence virtuelle gratuite ?

Google Meet : une offre basique mais qui suffit amplement

Autant jouer franc-jeu avant d’aller plus loin : Google Meet reste un logiciel assez basique. Son véritable avantage, c’est qu’il est arrimé au géant Google et qu’il est extrêmement facile à utiliser.

En version gratuite, il est possible d’échanger avec un maximum de 250 personnes et ce sur une durée illimitée. Par ailleurs, le logiciel dispose d’une fonctionnalité de partage d’écran, d’une assistance 24/7 et d’une très forte communauté d’utilisateurs.

Zoom : le grand vainqueur de la COVID-19

Quand le coronavirus a fermé les salles de conférence, l’entreprise américaine s’est frotté les mains. De février à avril 2021, la société a enregistré un chiffre d’affaires de 956 millions de dollars. Te rends-tu compte ? Presqu’un milliard en l’espace de trois mois…

Fondé en 2011 par Éric Yuan, Zoom propose une offre gratuite assez limitée. Chaque réunion est limitée à 100 participants et ne peut accueillir que 100 personnes. Pour compenser, le logiciel permet l’enregistrement des sessions, le partage d’écrans et des options de configuration assez poussées.

Facebook live : le réseau social bleu qui surfe sur la vague

Ce n’est pas un secret : je ne suis absolu pas fan des réseaux sociaux. Quand j’ai quitté Facebook en août 2018, j’ai eu l’impression qu’un poids tombait de mes épaules. Cependant, si tu disposes d’une forte communauté sur ce réseau, tu seras heureux d’apprendre que Facebook Live te permet d’organiser des conférences gratuitement.

Disposant de presque toutes les options de ses concurrents, Facebook Live a une autre carte dans sa manche. Dès que la session commence, les personnes intéressées reçoivent des notifications les invitant à vous rejoindre. Un bon moyen d’augmenter la portée de votre audience.  

Maintenant que la logistique derrière les webinaires n’est plus un mystère, il est temps de te retirer une épine cruciale du pied : comment trouver des conférences qui en vaillent la peine ?

Comment trouver des conférences à côté de chez moi ?

Cette question est extrêmement épineuse… Tu n’as pas idée du nombre d’événements auxquels j’aurais aimé participer mais dont j’ai découvert l’existence trop tard. Malheureusement, je ne pense pas être la seule personne dans ce cas.

Étant donné que je t’aime à la folie, je vais partager avec toi quelques astuces que j’utilise pour dénicher des bons plans :

  • Facebook events : oui, cela vient bien d’une personne qui n’a plus Facebook… Le fait est qu’au-travers du compte de l’un de mes frères, j’ai constaté que la plupart des conférences se passant à Yaoundé, à Douala et partout dans le monde créent des événements sur internet. De temps en temps, jettes un coup d’œil sur le fil Facebook. Qu’as-tu à perdre ?
  • Eventbrite : bien que n’étant pas très fourni à Yaoundé (et au Cameroun) en général, Eventbrite reste un bon moyen de se tenir informé de l’actualité professionnelle. En outre pour les personnes qui affectionnent les conférences internationales, c’est une vraie mine d’or ;
  • Les médias traditionnels : tv, radios, journaux papiers, … En dépit de ce que prétendent les évangélistes du marketing digital, c’est dans les vieilles marmites que l’on fait les meilleures sauces et les organisateurs le savent ;
  • Twitter : récemment, j’ai découvert sur Twitter un compte baptisé @ActuEvent2Fifi. À travers lui, j’ai découvert pas mal de conférences, de séminaires et d’événements (pro ou pas) plutôt sympas ;
  • Les statuts et groupes Signal / Telegram / WhatsApp : tant qu’à utiliser ces applications de messagerie, autant qu’elles te permettent de devenir une meilleure version de toi-même.

Normalement, en faisant appel à ces canaux de communication, tu ne devrais pas avoir de peine à trouver une activité enrichissante. Parce que mon amour pour toi n’a pas de limites, je vais clore ce chapitre sur une conférence qui me tient particulièrement à cœur.

Le samedi 4 septembre 2021, l’hôtel Franco sera le théâtre d’une conférence dantesque organisée par l’AIESEC Cameroun. Placée sous le patronage de celle que l’on surnomme « Mamie Nyanga », elle fera intervenir des as de l’entrepreneuriat digital camerounais. À cette occasion, je donnerais un bref aperçu de la formation des rédacteurs web Africains freelance que j’ai conçu.

Si tu as toujours rêvé d’obtenir les clés pour entreprendre avec succès, retiens bien ces informations : samedi le 4 septembre. Hôtel Franco. 9 heures tapantes. Appeles le +237 698 02 09 98 / +237 672 18 60 70 pour réserver ta place sans perdre une seconde. Et dans le cas où tu douterais encore de l’utilité des conférences, il est grand temps pour toi de lire le dernier volet de ce billet.

Pourquoi participer à une conférence peut changer le cours de ta vie ?

Étendre son réseau relationnel

En vous rendant à une conférence, vous êtes exposé à des professionnels partageant les mêmes centres d’intérêt que vous. Au détour d’une table ou entre deux questions, il se peut que vous fassiez la connaissance de celui/celle qui fera décoller votre business.

Avoir des amis, c’est bien. Cependant, pour un (aspirant) entrepreneur, posséder un solide carnet d’adresse est de très loin préférable.

Je ne vais pas te refaire un énième pitch sur les bienfaits du réseautage. Étant moins même introvertie (et fière de l’être), c’est un domaine que je ne maîtrise pas bien. Cependant, je peux t’affirmer que c’est dans des conférences et des programmes de formation que j’ai fait certaines des plus belles rencontres de ma vie.

Améliorer ses compétences techniques

Au Cameroun, nous avons un adage « l’école ne finit jamais ». Tu n’imagines pas à quel point c’est vrai. Malheureusement, là où beaucoup de personnes échouent, c’est qu’elles se cantonnent à l’éducation formelle. Entends par là les diplômes universitaires ou les formations certifiantes.

L’apprentissage peut revêtir plusieurs formes et la participation à une conférence en fait partie. Peut-être que tu entendras un propos qui te donnera envie de faire le grand saut… Peut-être que tu trouveras enfin la réponse à cette question qui te tourmente depuis des lustres… Si tu parcours les cinq livres que tout entrepreneur devrait lire, tu t’en rendras vite compte que beaucoup des autres ont eu le déclic au moment où ils ne l’attendaient pas.

Devenir une meilleure personne

Chaque minute de ton temps que tu n’utilises pas à bon escient est perdue à jamais. Pourquoi ne pas employer ces instants pour t’améliorer en tant que personne ? Plus tu t’exposes à de nouvelles idées, plus ton esprit s’ouvre.

4- pourquoi participer à une conférence

Pourquoi penses-tu que la plupart des self-made men n’arrêtent jamais d’apprendre ou de lire ? Ils savent qu’il n’y a pas pire ennemie pour la créativité que la routine. C’est sur une citation de Warren Buffet que je vais finir mon propos : « les chaînes de l’habitude, trop légères pour que vous les sentiez, finissent par devenir trop lourdes pour que vous les brisiez ».

Libre à toi de choisir. Vas-tu rejoindre la conférence entrepreneuriale du samedi 4 septembre ou passer une journée à te languir chez toi ? Attention… Ce jour pourrait bien marquer le début de ta nouvelle vie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s