tout savoir sur les huiles essentielles définition, classification, mode d'emploi

TOUT SAVOIR SUR LES HUILES ESSENTIELLES : DÉFINITION, CLASSIFICATION, MODES D’EMPLOI, …

Cher lecteur, quelle image te vient à l’esprit à la lecture de l’expression « huiles essentielles » ? Laisses-moi essayer de deviner… Je suis d’humeur joueuse aujourd’hui… Était-ce un petit flacon ambré muni d’un compte-gouttes et délicatement disposé à côté d’extraits de plantes ?

Dans le mille ! En même temps, je me dois d’admettre que c’était plutôt facile. Depuis le regain de popularité de l’aromathérapie, les huiles essentielles ont envahi presque tous les domaines du quotidien.

Est-ce que votre dos vous fait souffrir ? Il existe une synergie d’huiles essentielles pour éliminer naturellement les douleurs lombaires. Désirez-vous en finir définitivement avec votre acné ? En choisissant les bonnes essences, votre peau deviendra aussi lisse que celle d’un bébé. Même en cuisine, les huiles essentielles sont maniées par les plus grands chefs avec dextérité et rehaussent la saveur des mets gastronomiques.

tout savoir sur les huiles essentielles définition, posologie, précautions - pin it!

Les huiles essentielles sont absolument partout. Du Professeur de Biochimie à la femme au foyer, il n’est pas rare que l’individu lambda ait un flacon d’huile essentielle qui traîne dans ses tiroirs… Avec la montée en puissance du minimalisme, ce phénomène est parti crescendo.

Se tourner vers les plantes pour guérir les petits bobos est une initiative louable mais est-ce vraiment sans danger ? Que sont réellement ces liquides parfumés qui mettent du baume au cœur ? Avant d’utiliser une quelconque huile essentielle, vous devez absolument lire ce qui suit…

Petite généalogie des huiles essentielles

C’est au chimiste Français René-Maurice Gattefossé que l’on doit la structuration de l’aromathérapie moderne. C’est d’ailleurs lui qui inventera le terme « aromathérapie » dans les années 1920.

Néanmoins, une précision s’impose : René-Maurice Gattefossé a codifié l’aromathérapie mais il ne l’a pas créé.

En effet, des fouilles archéologiques ont clairement démontré que les aborigènes Amérindiens recouraient aux plantes pour se soigner il y’a 40 000 ans.

historique des huiles essentielles -petite généalogie des huiles essentielles

En Égypte, des papyrus vieux de 3 000 ans décrivent l’usage d’huiles fines et de parfums comme traitements naturels. Durant la même période, l’Inde sauvegardait en sanskrit un répertoire de plantes aux vertus médicinales et l’empereur Chinois Chen Ning rédigeait un traité de phytothérapie.

Jusqu’au moyen-âge, les huiles essentielles étaient largement utilisées pour soigner les bobos de tous les jours. Malheureusement, avec la survenue de la révolution industrielle, elles sont tombées dans l’oubli. Fort heureusement, elles n’ont jamais disparu, attendant patiemment que le monde se rende compte de leurs bienfaits…

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

Selon l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM), une huile essentielle est un « produit odorant, généralement de composition complexe, obtenu à partir d’une matière première végétale botaniquement définie, soit par entraînement par la vapeur d’eau, soit par distillation sèche, ou par un procédé mécanique approprié sans chauffage ».

Parfumée, hydrophobe, l’huile essentielle est un condensé des principes actifs majoritaires d’une plante. Conscientes de ses propriétés, les prêtresses de Sekhmet s’en sont servis pour concevoir le massage égyptien, une technique de bien-être réputée comme étant le secret de beauté de la reine Néfertiti.

À l’origine de ces vertus, se cache un large éventail de composés organiques comprenant notamment des terpènes, des alcools, des esters, des aldéhydes et des oxydes. Même quand il s’agit de traitement naturel, les phénomènes chimiques ne sont jamais bien loin…

qu'est-ce qu'une huile essentielle

Grâce à leurs propriétés physico-chimiques, les huiles essentielles sont capables de traverser les membranes et de réagir avec les molécules présentes dans l’organisme. Bien évidemment, une huile essentielle riche en carbures terpéniques ne fonctionnera pas comme celle gorgée de peroxydes.

C’est pourquoi malgré la présence d’autres critères différenciateurs (mode d’extraction, effets induits, etc.), la classification usuelle se base sur la nature chimique des principes actifs majoritaires.

Quelles sont les différentes types d’huiles essentielles ?

En se basant sur les molécules actives, les huiles essentielles peuvent être regroupées en 9 groupes bien distincts :

  • Les Huiles Essentielles (HE) possédant de nombreux carbures sesquiterpéniques et terpéniques à l’instar des HE de térébenthine ;
  • Les huiles essentielles riches en alcools telles que l’HE de rose ou de bois de rose ;
  • Les huiles essentielles comprenant à la fois des esters et des alcools parmi lesquelles l’HE de lavande ;
  • Les huiles essentielles gorgées d’aldéhydes comme l’HE de cannelle ou de citronnelle ;
  • Les huiles essentielles emplies de cétone à l’instar de l’HE de thuya ;
  • Les huiles essentielles riches en phénols telles que l’HE de thym ;
  • Les huiles essentielles riches en éthers à l’instar de celles d’anis vert ou d’Eucalyptus globulus ;
  • Les huiles essentielles gorgées de peroxydes, par exemple l’HE de chénopode ;
  • Et enfin, les huiles essentielles sulfurées parmi lesquelles l’huile essentielle d’ail.

Comment sont faites les différentes huiles essentielles ?

Comme vu précédemment, le procédé d’extraction des huiles essentielles peut se faire de 3 façons différentes. Cependant, dans les faits, seules deux méthodes sont couramment utilisées.

L’extraction par distillation à la vapeur d’eau

Cher lecteur, as-tu déjà vu un alambic ? Ce drôle d’appareil permet aux alchimistes des temps modernes de condenser les principes actifs de différents extraits végétaux. Afin d’éviter de surcharger inutilement l’article, je te mets une image qui décrit parfaitement le processus.

comment sont faites les huiles essentielles - distillation à la vapeur d'eau

À noter que l’huile essentielle n’est pas le seul produit obtenu par distillation des parties boisées. Au sortir de l’opération, le chimiste se retrouve avec une huile essentielle liposoluble qui peut être mélangé à un beurre végétal pour faire un massage et de l’eau florale pour chouchouter sa peau.

Différentes parties du végétal peuvent être utilisées pour réaliser de l’huile essentielle. Fleurs, bois, écorces… En fonction de l’espèce végétale, les ingrédients et le volume nécessaire ne seront pas les mêmes.

À titre d’illustration, produire 1 kg d’huile essentielle de rose de Damas requiert 4 000 kg de pétales de ladite plante. À l’inverse, il ne faudra que 7 kg de boutons floraux pour obtenir 1 kg d’huile essentielle de clou de girofle. Cher lecteur, tu comprends maintenant pourquoi certaines huiles essentielles coûtent terriblement chères…

La distillation à la vapeur d’eau est de loin la méthode la plus fréquemment utilisée quand il s’agit de créer des huiles essentielles. Néanmoins, les agrumes ne peuvent se prêter à une telle opération. Pour ces dernières, seule l’extraction par pression à froid est efficace.

L’extraction par pression à froid

Avant d’aller plus loin, autant mettre les points sur les i. Les agrumes donnent naissance à des essences et non à des huiles essentielles. Ainsi, c’est une erreur de dire HE de citron, HE d’orange ou HE de mandarine. À la place, il est plus approprié de dire essence de citron, essence d’orange ou essence de mandarine. Ceci étant dit, il est temps de passer au procédé d’extraction proprement dit.

comment sont faites les huiles essentielles - pin it!

Ici, pas de chaleur ni de solutions aqueuses. À l’aide d’une machine surpuissante, les écorces, fruits ou feuilles des hespéridés sont broyées au niveau cellulaire. Sous l’effet de la pression, les cellules éclatent et laissent échapper le précieux liquide. Il suffit alors de laisser la solution décanter et de recueillir l’essence produite.

Photo sensibilisantes, les essences d’agrumes comptent par les produits les plus énergisants de l’aromathérapie. Cependant, si vous cherchez à recharger vos batteries sans éviter le soleil, il existe des huiles essentielles aussi revitalisantes qu’un bol de fruits.

Essences ou huiles essentielles, les extraits de plantes sont de véritables fontaines de jouvence pour qui sait les manier. Pour vous délasser après une dure journée de labeur ou pour avoir une chevelure de rêve, elles ne vous laisseront jamais tomber. Condition sine qua none : être en mesure de sélectionner des huiles essentielles qualitatives.

Comment bien choisir son huile essentielle ?

Nombreux sont les produits commercialisés en tant qu’huiles essentielles qui ne renferment qu’une faible proportion d’huiles essentielles… C’est difficile à constater mais les HE n’ont pas échappé au greenwashing. Qu’est-ce que le greenwashing ? C’est une pratique commerciale douteuse qui consiste à présenter des produits comme étant plus naturels ou écologiques qu’ils ne le sont vraiment.

extraction par pression à froid huiles essentielles

Une bonne huile essentielle se doit d’être 100 % naturelle, 100 % pure et surtout non traitée. Je sais… Tu te demandes certainement comment tu peux obtenir toutes ces informations en tant que client. La réponse risque de déconcerter par sa simplicité : lis l’étiquette.

Voici les mentions qui doivent obligatoirement figurer sur l’étiquette d’un flacon d’huile essentielle de qualité :

  • Le nom commun : par exemple, eucalyptus radié ;
  • Le nom scientifique (ou latin). Dans notre cas, celui-ci est Eucalyptus radiata. La présence du nom latin est obligatoire pour éviter la confusion entre des espèces proches. À titre d’illustration, il est facile de se tromper entre eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) et l’eucalyptus commun (Eucalyptus globulus) ;
  • Le chémotype qui représente la principale molécule active présente dans l’huile essentielle ;
  • L’extrait végétal utilisé pour concevoir l’huile essentielle : rameaux, fleurs, feuilles, etc. ;
  • Le lieu de production de ce composé aromatique ;
  • La mention « huile essentielle 100 % pure et naturelle » ;
  • Le numéro du lot afin d’assurer la traçabilité du produit ;
  • La Date Limite d’Utilisation après Ouverture (DLUO) ;
  • Les informations de contact du fabricant ;
  • La contenance de l’huile essentielle ou essence.

À la lecture des informations, tu sauras que tu es en présence d’un fabricant consciencieux et qu’il est donc fort probable que l’huile essentielle soit qualitative. Ce doute dissuadé, tu n’auras plus aucunes raisons valables de ne pas profiter des vertus de l’aromathérapie.

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Les huiles essentielles peuvent être utilisées par différentes voies : en ingestion, en application cutanée et par diffusion.

Attention, l’ingestion est de très loin la méthode la plus délicate… Elle est si dangereuse que certaines huiles essentielles ne s’y prêtent absolument pas. Diluées dans de l’huile, du miel ou déposées sur un sucre, des gouttes d’huile essentielles sont ingurgitées.

Méthode bien plus commune : il est possible d’associer des huiles essentielles à des huiles végétales parfaites pour un massage et d’appliquer l’oignant obtenu à même la peau. Sans conteste, c’est la méthode la plus utilisée par toutes les tranches de la population. Peut-être même que tu as déjà concocté une huile de massage aphrodisiaque à l’occasion de la Saint-Valentin…

comment utiliser correctement les huiles essentielles - pin it!

Tout aussi efficaces que les deux protocoles précédents, l’utilisation par diffusion a le mérite de ne pas présenter de contre-indicateurs. Du fait de son absence de contact direct avec l’organisme, elle sied aux sujets de tous âges. Le principe est simple : glisses quelques gouttes d’huile essentielle dans de l’eau et portes-la à ébullition. Les principes volatils se mêlent à la vapeur d’eau et laissent leur empreinte dans l’air ambiant.

Malgré cette relative facilité d’utilisation, les huiles essentielles restent des composés délicats à manier avec prudence. Si tu ignores les conseils qui suivent, il y’a de fortes chances pour que tu finisses à l’hôpital voire à la morgue…

Précautions d’emploi

Cher lecteur, vu le degré de complexité de la nomenclature des huiles essentielles, tu comprends probablement pourquoi chaque flacon est accompagné d’une mise en garde.

À force de lire les multiples recommandations quant à l’usage des huiles essentielles, elles finissent par perdre leur importance. Et pourtant… Cher lecteur, savais-tu qu’une seule cuillère à café d’HE de thuya suffit à provoquer la mort ? On ne le répétera jamais assez : les huiles essentielles sont à manier avec précaution et suivant les conseils d’un spécialiste.

Ce serait dommage qu’après avoir maîtrisé les bases du palper rouler, votre séance de massage anti capitons tourne au vinaigre à cause d’un mauvais dosage. Pour éviter pareille déconvenue, respectez ces quelques règles à la ligne.

  • Ne jamais utiliser d’huiles essentielles pures à même la peau. À moins que tu ne désires souffrir de brûlures chimiques, il est de bon ton de toujours diluer des HE dans de l’huile végétale.
  • Ne pas utiliser d’huile essentielle sur les muqueuses : yeux, oreilles, organes génitaux, etc.
  • Se cantonner à un usage externe en cas d’automédication (inhalation, massage, diffusion).
  • Au-delà de 3 ans pour les essences d’agrumes et 5 ans pour les autres huiles essentielles, se débarrasser des flacons.
  • En cas d’ingestion, boire une cuillère à soupe d’huile végétale.
  • Si par mégarde, un peu d’huile essentielle viendrait à toucher les yeux, les nettoyer doucement à l’aide d’un coton imbibé d’huile végétale.
  • Ne pas utiliser sur les bébés, les enfants (de 3 à 7 ans) ou les femmes enceintes et/ou allaitantes.

Utilises-tu fréquemment des huiles essentielles ? Lesquelles ont ta préférence ?

Tes réponses sont attendues en commentaires et surtout, SURTOUT, abonnes-toi au blog pour ne rien rater !

À la fin de cet article, les huiles essentielles n'auront plus de secrets pour vous - pin it!

Une réflexion sur “TOUT SAVOIR SUR LES HUILES ESSENTIELLES : DÉFINITION, CLASSIFICATION, MODES D’EMPLOI, …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s