7 conseils pour bien démarrer en tant que rédacteur web

7 CONSEILS POUR BIEN DÉMARRER EN TANT QUE RÉDACTEUR WEB FREELANCE

Ce billet aurait sans doute dû être le premier de ma série d’articles destinée aux rédacteurs web. Il faut dire qu’en quelques années, le métier à connu une belle envolée.

Nombreux sont désormais les aventuriers désireux de se lancer dans la rédaction de contenus. Seulement, passé l’engouement autour du travail à domicile et de la liberté financière, très peu y parviennent effectivement.

La majorité jette l’éponge en cours de route, ne sachant pas quelle voie emprunter.

7 conseils pour bien démarrer en tant que rédacteur web - pin it!

Cher lecteur, si toi aussi tu hésites à franchir le pas, laisse-moi te dire haut et fort que tu peux y arriver. Comment ?

Prends ma main et découvrons ensemble les sept clés qui te permettront de bien démarrer en rédaction web.

1. Se renseigner sur la profession

Pourrais-tu entreprendre un voyage sans savoir où tu vas ? Il semble évident que non.

Pourtant, quantité de débutants deviennent rédacteurs sans savoir en quoi consiste réellement le métier. Simplement parce que des marchands d’illusions leur assurent que c’est une voie pavée vers la richesse instantanée.

Il te revient alors de pousser tes recherches pour maîtriser le terrain sur lequel tu t’apprêtes à poser les pieds.

Par exemple, je vois fréquemment des aspirants rédacteurs web sauter de joie à l’idée de devenir leur propre patron.

Ils se forment, arrivent sur le marché des rêves plein la tête, mais déchantent très vite.

Non, ils ne se font pas arnaquer. Personne ne leur ment, loin de là.

En devenant freelance, ils ont bel et bien la latitude de choisir leurs horaires de travail, leurs clients et les thématiques qu’ils souhaitent aborder, etc.

Seulement voilà… Généralement, il n’y a pas que chaque médaille à son revers et le statut de freelance ne fait pas exception à la règle.

Le côté sombre de la vie en tant que rédacteur web freelance

En tant que patron mais aussi unique employé de ton entreprise, tu devras être au four et au moulin. Une situation qui peut facilement transformer les avantages en inconvénients si tu n’es pas préparé.

Lorsque tu es The boss, tu peux choisir tes clients. Problème : il faut déjà en trouver.

Et contrairement à une société qui emploie des dizaines de salariés, personne ne s’en chargera à ta place.

Tu peux également fixer tes horaires et travailler quand cela te chante. Cependant, si tu manques de discipline et peine à t’automotiver, ton entreprise fera faillite au bout de quelques mois.

Eh oui, cher lecteur, si tes recherches s’arrêtent aux articles de surface et aux arguments marketing, prépare-toi au naufrage.

L’indépendance financière et la possibilité de travailler depuis n’importe quel endroit du globe, c’est bien beau. Mais la rédaction web, c’est aussi des sacrifices, une organisation rigoureuse et la recherche constante de clients.

Comme dans tout métier, il y a des hauts et des bas. Ce n’est qu’en l’acceptant que tu deviendras un rédacteur web accompli.

Je t’invite à consulter la fiche métier sur la profession de rédacteur web pour avoir une idée globale de ton futur gagne-pain.

2. Suivre une formation en rédaction web

Cher lecteur, je sais ce que tu penses.

En tant que freelance africain, tu sais à quel point les formations en rédaction web sont problématiques. Nombre d’entre elles n’existent que pour t’extorquer de l’argent.

Sans compter que pour te lancer en rédaction web, tu n’as besoin d’aucun diplôme ou attestation. Alors pourquoi investir dans une formation, qui plus est quand tu as la possibilité d’être autodidacte ?

Après tout, c’est ce que j’ai personnellement fait.

Oui, mais voilà.

Contrairement à toi, aucune formation ne correspondait à mes besoins au moment où je faisais mes premiers pas dans l’écriture digitale. Tous les curriculums sérieux, et j’insiste sur ce mot, étaient à destination des rédacteurs européens.

Devenez rédacteur web Africain freelance et gagnez 250 000 F CFA/mois

Attends avant de m’accuser de prêcher pour la Formation Rédacteur Web Africain Freelance. Oui, tu peux bel et bien apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur le métier par tes propres moyens.

Seulement, cela te prendra plusieurs mois, voire des années.

En optant pour une bonne formation en rédaction web, tu économiseras un précieux temps. Tu éviteras par la même occasion des erreurs fatales ayant eu raison des rêves de dizaines de freelances.

3. Tester et éventuellement améliorer tes compétences

Tu es désormais plus qu’informé sur le métier de tes rêves. Tu as même pris le temps de te renseigner sur ce que signifie exactement être freelance.

La rédaction web n’est pas pour autant faite pour toi.

La prochaine étape est donc d’évaluer les aptitudes qui te permettront d’exceller dans ce domaine.

La première est bien évidemment ton niveau de langue. Es-tu à l’aise avec le français ? Pour répondre par l’affirmative à cette question, tu dois :

  • écrire des textes dénués de fautes d’orthographe ;
  • respecter les règles de grammaire et de syntaxe ;
  • maîtriser les bases de la typographie.

Et avant que tu demandes : oui, ces connaissances sont indispensables pour devenir rédacteur web.

Deviens une queen de la rédaction web - pin it!

Je sais… Des correcteurs orthographiques existent.

Cependant, qu’ils soient gratuits ou payants, aucun n’est fiable à 100 %. Leur efficacité s’arrête à la syntaxe basique et aux tournures de phrases simples.

Ce serait te leurrer que d’imaginer pouvoir produire des textes de qualité en te reposant sur Scribens ou même Antidote.

Tu estimes être un as de la langue de Molière ? Pense quand même à tester ton niveau avec l’un des nombreux logiciels disponibles sur internet.

Je te recommande les tests du site FrancaisFacile.com ainsi que ceux disponibles gratuitement sur l’application du Projet Voltaire. Tu pourrais bien être surpris.

Si le français n’est vraiment pas ta tasse de thé, j’ai une bonne nouvelle pour toi.

Ton niveau n’est pas condamné à stagner éternellement. Pour t’améliorer, il existe une recette vieille comme le monde : lire.

Attention, seulement des histoires et des articles officiels. Entends par là que les pseudos romans publiés sur Facebook ne t’aideront pas à progresser. Tu risques même de voir ton niveau de français plonger vers les abysses.

4. Apprendre à organiser son temps

Je te disais plus haut que la rédaction web nécessite de la discipline. Tu n’imagines pas le nombre de rédacteurs qui peinent à vivre de ce métier simplement par manque d’organisation.

Tu ne me crois pas ? Alors imagine ceci.

Tu es un débutant qui vient de conclure son premier contrat.

La mission est simple : rédiger trois articles de 2000 mots chacun. Avec ton client, vous avez convenu d’une échéance d’une semaine.

Le compte à rebours commence. N’étant pas très organisé, tu n’as planifié aucune de tes journées de travail. Tu commences à l’heure que tu souhaites, ne disant jamais non à une bonne grasse matinée.

Tu n’as pas non plus de temps de pause déterminé. Tes interruptions peuvent aussi bien durer dix minutes que deux heures.

Quant à la rédaction de tes articles, tu y vas au feeling. 300 mots aujourd’hui, 1000 demain, 0 le jour suivant, etc.

Ce piège qui a eu raison de plus d'un freelance

Sans surprise, quand la date limite approche, tu te retrouves submergé et rédige tes textes à la va-vite. Résultat des courses : ton client est si mécontent de ton travail bâclé qu’il ne te recontacte plus jamais.

Tu l’auras compris.

En tant que freelance, tu te dois d’avoir un emploi du temps fixe pour être rentable. Organiser chacune de tes journées à l’avance est d’ailleurs l’une des 7 clés pour travailler efficacement depuis chez toi.

Pour ce faire, fixe-toi des objectifs SMART, c’est-à-dire Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et limités dans le Temps.

Un exemple. N’écris pas dans ta to do list : Après petit déjeuner, commencer à rédiger l’article X. Note plutôt :

  • Réveil à 7 h 00 ;
  • Petit déjeuner de 7 h 30 à 7 h 50 ;
  • Recherches pour l’article X de 8 heures à 8 h 10 ;
  • Rédiger 1000 mots de l’article X avant midi.

5. S’entraîner à la rédaction web

Écrire encore et encore, voilà le secret pour progresser en rédaction web.

À tes débuts, pas sûr que tu saches synthétiser de gros volumes d’informations ou écrire à la vitesse de la lumière. Comme le dit le dicton : “c’est en forgeant qu’on devient forgeron”.

Ces aptitudes viennent à force te temps et de pratique.

Une fois les bases de l’écriture digitale maîtrisées, un bon moyen de t’entraîner est de t’inscrire sur les plateformes de rédaction web.

Tu n’amasseras pas des millions et n’écriras pas toujours sur des sujets passionnants, mais tu gagneras en expérience.

Chaque lundi, reçois un email sur la rédaction web ??

* indicates required

Bien entendu, au départ, les clients commanderont au compte-goutte. Pour pratiquer quotidiennement, deux solutions s’offrent à toi.

Tu peux soit t’exercer dans ton coin et écrire sur des thématiques prises au hasard, soit te faire embaucher par une agence de rédaction web.

Encore une fois la rémunération sera faible. Mais, crois-moi, être salarié (au moins une fois dans ta vie) fera de toi un bien meilleur entrepreneur.

6. Créer un portfolio et se faire connaitre

Acquérir de l’expérience n’est pas le seul bénéfice que tu tireras de ton entraînement.

En effet, après avoir rédigé des dizaines de textes, tu seras en mesure de te constituer un portfolio professionnel.

En rédaction web, pas de CV. En tant que freelance, tu ne traites pas avec des employeurs, mais plutôt des clients. Ces derniers ne soucient ni de tes diplômes, ni de tes autres expériences professionnelles (même si les avis positifs sont toujours un plus).

Ce qui les intéresse avant tout, ce sont tes compétences. Et pour prouver l’étendue de ton savoir-faire, rien ne vaut un portfolio.

Il s’agit d’un dossier contenant des exemples de textes rédigés par tes soins. L’idéal est d’avoir un répertoire contenant différents types de contenus et abordant différentes thématiques.

Par exemple, ton portfolio peut comporter un article de blog juridique, un autre portant sur l’immobilier, une fiche produit sur un sac à main vintage, etc.

Ton portefeuille de réalisations te servira de carte de visite auprès de tes clients. C’est donc un excellent moyen de te faire connaître. Mais il y en d’autres.

Le premier, les plateformes de rédaction web. Elles ont permis à de nombreux rédacteurs de trouver leurs premiers clients et par ricochet, de se faire un nom dans le milieu de l’écriture web. Dis-toi bien que même Lucie Rondelet a commencé par là.

Ces espaces restent néanmoins hautement compétitifs. Il te faudra trouver des astuces si tu souhaites perdurer sur les plateformes de rédaction web.

Comment avoir un portfolio en tant que rédacteur web débutant - pin it !

Pour ce qui est de la deuxième alternative permettant de gagner en visibilité, tu la connais déjà. Je te parle bien entendu des réseaux sociaux. Mais attention, pas tous.

Instagram ne te sera que peu utile. Et pour cause. Il a été pensé pour les activités touchant au visuel (les peintres, photographes et autres artistes y trouveront mieux leur compte).

Quant à Facebook… Il n’y a pas grand-chose à y voir excepté des débutants se battant pour décrocher des missions de rédactions payées en dessous du SMIC.

À titre personnel, je ne jure que par un réseau social : LinkedIn. Les raisons de ce choix sont multiples : présence de nombreux professionnels, suggestions d’opportunités de travail, possibilité de prospecter des entreprises…

De toute évidence, ce réseau social devrait faire l’objet d’un article dédié. Je n’ai que récemment commencé à l’exploiter mais crois-moi, les résultats sont déjà au rendez-vous.

Mon troisième moyen pour te faire connaître est de créer un site web doté d’un blog. Mais attention… Cela est efficace uniquement si tu publies fréquemment et que tu n’attends pas passivement que les clients arrivent. Je t’en plus dans cet article décryptant le fait d’avoir un site web en tant que rédacteur web.

7. Se préserver

Certains clients useront de ton statut de débutant afin de pouvoir te payer une misère. D’autres dénigreront ton travail ou te forceront à faire un nombre incalculable de retouches juste pour leurs beaux yeux.

Cher lecteur, c’est vrai que tu n’en es qu’à tes débuts. Oui, tu dois t’améliorer et faire prospérer ton entreprise. Et oui, tu dois te donner à fond pour faire de ton rêve de vivre de la rédaction web une réalité.

Toutefois, ce n’est pas une raison pour te tuer à la tâche… Non, je reprends.

Ce n’est pas une raison pour te tuer à la tâche tout en étant moins bien traité qu’un esclave.

Comprends une chose : Refuser des clients est vital pour ne pas mettre la clé sous la porte.

Alors à tous ce qui tenteront de te réduire en esclavage, tu ne devras fournir qu’une réponse : Non. Tu n’as jamais réussi à prononcer ces trois lettres ?

Rassure-toi, il y a mille manières d’apprendre à opposer un refus.

Ces conseils t’ont-ils été utiles ? Te sens-tu prêt à te lancer ?

Dis-le-moi en commentaires mais surtout, SURTOUT, abonne-toi à la newsletter pour recevoir une notification par mail dès que je publie un nouvel article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *