Comment faire face au deuil et en sortir grandi

COMMENT FAIRE FACE AU DEUIL ET EN SORTIR GRANDI

« Les enterrements, c’est pour les vivants ».

Cette phrase n’est pas de moi.

Elle a traversé les lèvres d’un jeune homme de 17 ans sur le point de mourir d’un cancer.

Pour éviter l’effondrement psychologique de ses proches, ce damoiseau eût une idée de génie : organiser sa cérémonie d’enterrement tant qu’il respire encore. Gerbes de fleurs, costumes taillés sur mesure, témoignages de proches, … La seule différence était que le corps dans le cercueil était encore animé par le souffle de vie.

Oui, je sais… Il est difficile de faire plus triste comme entrée en matière. Cependant, je vais éliminer la petite mine qui se dessine sur ton visage : il s’agit d’une scène de film.

Même si ce scénario n’a pas eu lieu IRL, il met l’accent sur un phénomène dont on ne parle pas assez : le deuil. Qu’elle soit liée à la perte d’un être cher ou à la disparition d’un élément intangible (rêve, métier, …), cette période est une vraie torture émotionnelle.

Comment faire face au deuil et s'en sortir - pin it!

Pourtant, il serait erroné de limiter le deuil à des crises de larmes, de la tristesse et des soirées moroses passées en face d’un écran. Derrière ce déchirement, se cache quelque chose de plus grand… Cette affliction sans nom est l’occasion de devenir une meilleure version de soi. Tel un phénix, tu es sur le point de renaître des cendres issues de la combustion de ton petit cœur.

Qu’est-ce que le deuil ?

Funérailles, désolation, calamité, … Même si ces vocables sont très proches du terme « deuil », ils sont loin d’évoquer le fardeau de ce dernier.

Issu du latin Dolores (douleur), le mot deuil désigne à la fois un événement et toutes les répercussions de ce dernier. Ainsi, il sera utilisé en référence autant au décès d’un être cher qu’à la profonde peine qui découle de cette disparition.

qu'est-ce que le deuil - comment surmonter un deuil et en sortir grandi

Si tu as déjà perdu un parent ou même un chien, tu as une idée très précise de ce dont je parle… Au moment où la nouvelle est tombée, tu as sans doute eu l’impression que le sol s’était ouvert. À cet instant précis, c’est comme si tu ressentais l’intégralité du poids du monde sur tes épaules. Forcément, tu erres sur internet à la recherche de réponses à « comment faire le deuil de son chat ».

La peine est indescriptible. Certaines personnes ont l’impression qu’un étau se referme sur leurs cœurs. Pour d’autres, c’est une aphonie complète qui s’installe au-niveau sentimental. Complément déconnectés de la réalité, ils opèrent sans réellement prendre conscience des changements qui se sont opérés.

Et ça, ce n’est que la première définition du deuil…

En effet, le terme est aussi employé pour décrire les rituels qui suivent la mort d’une personne ou la période pendant laquelle ces manifestations ont lieu. Penses aux rites de veuvage, aux veillées de prière ou bains purificateurs. Même le fait d’enterrer une personne dans un cercueil en bois est un rituel inhérent au deuil.

Je ne vais pas tirer trop en longueur au risque de réveiller des souvenirs douloureux. Eh oui… Face au deuil, même des prédispositions génétiques ne suffiront à imposer la définition du bonheur à ton cerveau. Saches-le : peu importe dans quel contexte le terme est employé, il est associé à de la détresse émotionnelle et peut-être à de la dépression.

Mais la définition qui nous intéresse le plus ici, c’est la dernière.

que signifie réellement faire son deuil - pin it!

Il est couramment admis de désigner par « deuil », le processus psychologique par lequel tu passes suite à un événement malheureux. Si ton père ou l’un de tes aïeuls s’en va suivre La Grande Faucheuse, ce n’est pas en un jour que tu parviendras à encaisser le choc. Il te faudra du temps, beaucoup de temps et passer par les sept étapes psychologiques du deuil.

Quelles sont les différentes étapes d’un deuil ?

Bien avant Sigmund Freud, l’esprit de l’Homme était au centre des études des plus grands érudits. Jamais une créature n’a été aussi fascinée par la compréhension de ses propres mécanismes.

Les réactions psychologiques lors du deuil ne font pas exception à la règle.

Même s’il existe une myriade de modèles pour expliquer le traitement des afflictions, le plus couramment utilisé est celui d’Elisabeth Kübler-Ross. Découpé en sept étapes, il met des mots sur les maux qui minent l’esprit de la personne en deuil.

1. Le choc

C’est l’instant où la vérité te frappe en plein visage telle une automobile lancée à pleine vitesse. Il/elle n’est plus là. Tu n’entendras plus jamais le son de sa voix. Tu ne passeras plus des heures à rigoler avec lui/elle. Tu ne seras plus accueilli par son regard enjoué.

C’est fini.

Vos routes se sont définitivement séparées. Et ça fait mal. Très mal.

quelles sont les différentes étapes du deuil - le choc

En fonction de ta personnalité, ta réaction ira d’un extrême à l’autre. Pour certaines personnes, le choc est tel qu’elles ne peuvent retenir leurs larmes. Pour d’autres, la nouvelle entraîne une forme de dissociation mentale. Logiquement, l’information a été perçue par le cerveau. Mais émotionnellement parlant, les neurones ont coupé court à la conversation.

Lors de l’annonce de la perte d’un proche, il n’y a pas de bonnes ou mauvaises réactions. Il y a ta façon d’encaisser la réalité. Si tu as envie de pleurer à chaudes larmes, pleures. Si tu désires te rouler par terre, vas-y. De même, si ta rationalité prend le pas sur le reste, ne refoules rien.

Tu es toi. Tu es unique. Tu fais ton deuil à ta façon.

2. Le déni

En dépit de la longueur de ma description, la phase de choc est extrêmement brève. Très souvent, elle ne dure que le temps d’un sursaut ou d’une exclamation. Bien évidemment, ce n’est pas la norme. Comme dit plus haut, tout dépend de chaque individu.

Dans tous les cas, elle conduit irrémédiablement à la seconde étape du deuil : le déni.

« Ce n’est pas vrai », « sérieusement ? », « c’est une blague !? », … Oses dire que tu n’as jamais ainsi verbalisé ton refus de la réalité.

Le déni n’est aucunement un manque de considération envers la personne qui t’annonce la mauvaise nouvelle. De plus, il est injuste de le considérer comme une faiblesse de l’esprit.

C’est un mécanisme psychologique qui te laisse le temps d’affronter la triste réalité.

quelles sont les différentes étapes du deuil - pin it!

Dans le cas où tu aurais l’impression de vivre un cauchemar éveillé, saches que c’est ton cerveau qui essaie de te porter secours. Idem si tu peines à accepter les faits ou te pince pour t’assurer que c’est réel.

Quand les émotions sont trop fortes, ton cerveau reptilien reprend le contrôle. Son unique mission est de garder en vie. Et pour cela, il n’hésite pas à t’éloigner de tout ce qui est susceptible de te blesser même si cela implique de t’enfermer dans une bulle onirique.

Heureusement (ou pas), ce moment est ensuite d’une phase certes plus réaliste mais parfois plus cruelle…

3. La colère ou le marchandage

Après une préparation difficile, ton cerveau te juge digne de regarder les choses telles qu’elles sont. Sauf que… Psychologiquement… La pilule peine à passer.

Porté par tes émotions, tu reverras le monde en te repassant en boucle les derniers événements. « Si j’avais… », « si au lieu de X, j’avais fait Y », « si … », … Jamais l’expression « avec des si on mettrait Paris en bouteille n’a été aussi véridique ».

Pour les personnes croyantes, c’est aussi le moment choisi pour entamer les négociations avec Dieu. « Seigneur, prends-moi et rends-lui la vie ». Sauf que ces dernières n’aboutissent pas… Et tu souffres encore plus.

Dans certains cas, ces tentatives infructueuses de négociation se muent en une rage sans nom. Pour celui qui n’a pas encore assimilé ces cinq principes fondamentaux inhérents au bonheur, le coupable est tout trouvé : c’est la faute de quelqu’un ou de l’univers. Les infirmières n’ont pas bien fait leur travail… Le chauffeur de bus aurait dû rouler à 15 km/h… Le monde est injuste… Si tu es d’un naturel impétueux, tu chercheras un exutoire à ta peine.

Et non, t’en prendre à un tiers ne servira pas à grand-chose. En revanche, cela peut te causer de sérieux problèmes…

4. La tristesse

Est-ce que je dois réellement t’expliquer ce qu’est la tristesse ? S’il te plaît, ne me demandes pas de faire cela. À force de trop plonger mon regard dans les ténèbres de l’âme humaine, je risque de ne faire qu’un avec ces derniers.

La quatrième étape est celle qui est la plus facile à identifier de visu. C’est le moment où tu pleures à chaudes larmes, celle où tu exprimes la peine que tu ressens. Encore une fois, la tristesse peut prendre plusieurs formes. Isolement, malaise en société, … tu réalises que ton monde s’effondre et c’est difficile à supporter.

5. La résignation

À ce stade, tu as compris qu’il est totalement inutile de lutter. Il/elle ne reviendra pas et tu n’y peux rien. Comme un soldat dépouillé de son armure, tu baisses les bras et t’avoues vaincu.

la résignation, l'une des sept étapes du deuil

Tel un enfant qui apprend à marcher, tu cherches ton équilibre dans cet univers sans lui/elle. Très souvent, cela se matérialise par un emploi du temps chargé. Pour éviter de penser à ta peine, tu essaierais plein d’activités tels que le Snake Massage ou t’arrangeras à avoir beaucoup de travail.

Même si ton entourage pense que tu es passée outre ta souffrance, ce n’est pas encore le cas. Tu es encore en pleine période de deuil, et ce, même si tu refuses de l’accepter.

6. L’acceptation

Enfin… Tu es disposé à accepter l’absence de ton proche ou de ta situation.

À cet instant précis, une phrase me revient en mémoire : « on peut se rappeler sans souffrir ». C’est au détour d’une page d’un roman que j’avais fait sa rencontre. Il s’agissait des propos d’un psychanalyste à une femme qui venait de perdre son enfant. D’ailleurs, elle me fait penser à une autre qui figure avant les 16 citations pour rebondir en cas d’échec : « souffrir est inévitable mais misèrer est un choix » (Andrew Matthews).

Avant-dernière étape du deuil, l’acceptation marque la séparation d’avec la douleur. Quand tu penses à cet être cher (ou à cette situation), tu n’es plus habité par des émotions vives. Tu es même capable de rigoler en te repassant des moments farfelus en tête.

À cet instant, tu es en paix avec ta perte et es prêt à entamer la dernière étape du voyage.

7. La reconstruction

Libéré des entraves du passé, vous réapprenez à vivre. Tout simplement.

Quelles sont les différentes formes de deuil ?

Si tu es un lecteur assidu, tu as sans doute compris que le deuil ne limite pas au décès d’un être vivant. Parfois aussi, faire son deuil implique de renoncer à une situation ou à une relation. De clore définitivement un chapitre de sa vie et d’aller de l’avant.

amis, amours, rêves, familles, chiens, chats, ces deuils que l'on ne reconnaît pas assez - pin it!

Et même si le « défunt » est immatériel, très souvent, ce sont ces deuils qui sont les plus difficiles à faire.

Les ruptures amoureuses ou amicales

Oui, elles ouvrent ce troisième chapitre. En tant qu’êtres humains, il est très difficile d’accepter qu’un tiers n’éprouve pas le même niveau d’affection que nous. Tu mourrais pour être avec lui, il ne daigne même pas répondre à tes appels. Tu considères que c’est ton meilleur ami, il te bloque sur tous réseaux sans donner de signes.

les deuils amoureux ou amicaux

Abandon, rejet, incompréhension, … Au moment où une relation prend fin, toutes ces émotions négatives se bousculent dans ton cerveau. Pourquoi penses-tu qu’il soit difficile de surmonter un ghosting ? Le pire, c’est que tu as sans doute l’impression que tu aurais pu éviter ce désastre…

Cher lecteur, d’autres avant moi, ont donné des conseils tellement précis sur la marche à suivre que je n’ai plus rien à rajouter. Je t’invite à suivre cette vidéo (en anglais mais possibilité de sous-titres) qui est juste époustouflante :

Les changements de vie

La vie est loin d’être un long fleuve paisible. Tu vas rire mais aussi pleurer. Espérer mais aussi être déçu. Et dans le procédé, tu changeras. Tes ambitions évolueront au cours des décennies ou même moins.

Par exemple, peut-être qu’à 20 ans, tu rêvais de travailler dans une multinationale. À 35 ans, il est possible que tu aspires à œuvrer dans l’atmosphère plus familiale d’une PME. Et ce n’est pas une mauvaise chose.

Parfois aussi, c’est la vie qui t’impose de revoir tes plans. Peut-être que malgré tes efforts, tu échoues dans un secteur précis… Des fois, c’est que ce dernier n’est pas porteur ou ne te convient pas. Et il faut être en mesure de l’accepter.

renoncer à son ancienne vie, à ses rêves - un deuil puissant et méconnu

Encore une fois, je vais faire un clin d’œil à Matthew Andrew. Dans son livre « Life changes when you decide to change », il explique que l’Univers est un maitre juste mais ô combien sévère. Au-travers d’obstacles ou d’échecs, il essaie de te transmettre une leçon. Tant que tu t’obstines à rejeter son enseignement, ne t’attends pas à voir tes progrès.

Au cours de ta vie, tu devras enterrer une personne qui t’est chère : toi.

Pour progresser, il faudra être capable de dire adieu à ton ancien toi, à ses mimiques et à quelques-uns de ses rêves. Pour autant, ne le vois pas comme un échec ou un processus douloureux. C’est juste que tu passes du statut de chrysalide à celui de papillon.

La mort d’un proche

Je ne vais pas m’étendre dessus. De tous les deuils, c’est sans doute celui qui se passe de commentaires ou d’explications. Ici, on retrouve aussi bien le deuil d’un animal de compagnie, que les deuils faisant suite à des avortements ou même les deuils à distance.

Comment réussir à faire son deuil ?

Hum… Difficile de répondre à cette question. Tout ce que je peux te dire, c’est d’accepter de souffrir. Reconnais que tu souffres, que tu es mal. Pour autant, évites de te laisser ronger par la souffrance en gardant ces cinq choses inaliénables à l’esprit.

Pour t’aider à rapidement voir la lumière au bout du tunnel, je te glisse quelques liens utiles.

Quelques ressources utiles en cas de deuil

1) « Le deuil : aspects cliniques, théoriques, thérapeutiques » de Camille Baussant-Grenn

2) Le deuil par Mélanie Thibault

3) https://fr.inmemori.com/deuil/etapes-du-deuil/

4) santé.journaldesfemmes.fr

À toi qui lis ces lignes. Si tu traverses une période de deuil extrêmement douloureuse, saches que c’est temporaire. Oui… Tu as de la peine à croire. Et pourtant, c’est vrai. Restes brave !

PS : avant de partir, n’oublies pas de t’abonner au blog.

comment enfin réussir à faire son deuil - pin it!

2 réflexions sur “COMMENT FAIRE FACE AU DEUIL ET EN SORTIR GRANDI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s